0
0
0
s2sdefault

Le 4 juin 2018, une rupture de barrage survient sur la mine d’or de Rio Tinto, Etat de Chihuahua, municipalité de Urique

Il était environ 10h40, lundi 4 juin, lorsque le mur de soutènement du barrage qui abrite les déchets et les matériaux extraits de la mine a explosé, entraînant un torrent tellement fort qu’il a tout importé sur son passage : les gens, les machines et la végétation !

Deux ouvriers ont pu être secourus par leurs camarades. Mais le bilan est lourd : 3 morts et au moins 18 disparus selon les dernières informations communiquées par les autorités de Chihuahua. 

Des témoins de l'incident ont raconté avoir vu une rivière de liquide blanc (lixivié), des sacs contenant des produits chimiques, du sable et de la terre, formant une masse dense, dont la force avait emporté la machinerie lourde vers la partie inférieure de la colline de la mine, où environ 35 mineurs travaillaient.

L’origine de cette catastrophe n’est pas encore connue, une enquête est ouverte. Mais toujours selon les autorités locales, cette rupture de digue proviendrait d’une « erreur humaine ».

Sur les réseaux sociaux, l’annonce de risque de pollution a rapidement circulé, aussitôt démentie par les autorités locales. Dans un communiqué, elles ont annoncé que la mine d'or utilisait la méthode de flottation avec l'utilisation de mousses biodégradables et qu’elle n’utilisait pas de cyanure.

Cela dit, les images parlent d’elles-mêmes ! Les impacts de cette nouvelle catastrophe liée à l’activité minière sont bien réels.

Mexique 01

Photo: El Heraldo de Chihuahua

 
Mexique 02

Foto: Cortesía

 
Mexique 03

Foto: Cortesía

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir