Métaux lourds

  • Au micro de Monsieur Green, sur Liberté FM, émission Sous la Canopée 

  • LogoOrQ BD 15cm HD

    15 mai 2018

    Communiqué de presse

    Durant le Débat Public, nous avons maintes fois réclamé un bilan chiffré du volume global et des teneurs en métaux lourds issus des roches non aurifères (stériles) mais aussi et surtout des résidus miniers à l'issue des 12 ans de ce projet.
     
    Un rapport « provisoire » intitulé : « Etat initial sur le milieu physique » de mars 2018, vient d'être mis en ligne sur le site de la Commission Nationale du Débat Public (7). A noter, que ce rapport n'a pas l'accréditation d'un bureau d'études indépendant sur sa couverture et les rares graphiques sont extraits du rapport SRK (mars 2017), diligenté pour analyser les carottages de prospection, qui demeure toujours introuvable jusqu’à aujourd’hui.
    La rédaction de ce document semble très majoritairement provenir de salariés du consortium Columbus et Nordgold.
     
    Une première lecture rapide nous permet néanmoins d'être interpelés par les graphiques des pages 21 à 23, provenant d'analyses de 448 échantillons de stériles. 
  • INVESTIGATIONS

    Un film choc de Zinedine Boudaoud

     

     

  • Un mini documentaire de l'INA

    La cyanuration, une technique accusée d’être polluante. Elle est utilisée dans l’extraction aurifère en France et a causé de nombreux dégâts écologiques dans le monde...

     

  • Voir les vidéos ci-dessous.

    C'était le 5 novembre 2015 au Brésil dans l’Etat du Minas Gerais. Cette catastrophe, provoquée par la rupture d’un barrage de déchets miniers exploité par l’entreprise Samarco, a déversé plus de 40 millions de mètres cubes d’une boue chargée de métaux lourds débordant du fleuve Rio Doce, saccageant la faune, la flore, tuant 19 personnes et rayant de la carte le petit village de Bento Rodrigues tout en dévastant une quarantaine d’autres municipalités.

    Lundi 7 août 2017, la justice brésilienne a suspendu la procédure pénale pour crime environnemental et homicide visant les inculpés de la tragédie du Rio Doce, soit 22 personnes et quatre entreprises : la compagnie minière Samarco, ses actionnaires les géants miniers australien, BHP Billiton, et brésilien, Vale, ainsi que la société d’ingénierie VogBR. Source Le Monde (10/08/2017).

    Mariana Brésil

    Vue aérienne après la catastrophe écologique du Rio Doce (Brésil), le 24 novembre 2015. FRED LOUREIRO / AFP

  • logo actu environnement medium

    cyanure mercure

    Mai 2010 - Le Parlement Européen souhaite l'interdiction du cyanure dans l'extraction aurifère. Cette technique d'extraction est déjà interdite dans certains pays européens mais c'est au niveau européen que les députés souhaitent que l'interdiction s'applique. Une résolution, commune à six groupes politiques, a été adoptée par 488 voix pour, 48 contre et 57 abstentions. Il revient à la Commission Européenne d'interdire totalement l'utilisation des technologies à base de cyanure dans l'industrie minière. Source Actu-Environnement (06/05/2010)

    En avril 2017, par le vote d'une nouvelle résolution, le Parlement Européen a réintéré son appel à la Commision Européenne d'interdire, au plus vite, l'exploitation minière à base de cyanure dans l'Union Européenne. Lire ici Yes to Life, No to mining

    A ce jour, l'utilisation du cyanure dans l'exploitation des mines d'or n'est toujours pas interdite par la Commission Européenne !

  • Salsigne (Ariège), un territoire bourré de résidus miniers

    Un documentaire en 2 parties réalisé par France 24

    1ère partie

    Difficile de dissimuler un siècle d’extraction minière. Dans le Sud-Ouest, à 10 kilomètres de Carcassonne, se cache l’un des endroits les plus pollués de France : l'ancienne mine d'or de Salsigne. Invisible mais omniprésente, la pollution met dos à dos l'État et les associations de riverains.

     

  • Invisible mais omniprésente, la pollution des anciens sites miniers a des conséquences très dangereuses pour ceux qui s'y exposent. Quelles sont-elles ? Que fait l'Etat ?

    Le territoire français est traversé d’une longue histoire minière, parfois depuis les gallo-romains. Mais aujourd'hui, cette histoire ressort des terres et se révèle anxiogène pour la population qui vit sur ces terres durablement polluées. Les mines fermées depuis le 17ème siècle ne font pas exception. De la Bretagne à l’Ariège, en passant par le Nord ou le Limousin, les chercheurs estiment que cette pollution concerne près de 3 500 sites miniers.

  • Le collectif Or de Question a rélisé cette vidéo afin de montrer pourquoi le projet Montagne d'Or ne doit pas voir le jour !!!

  • Jadot à Cayenne

    Yannick Jadot

     

    Yannick Jadot en visite en Guyane du 3 au 7 juin 2018 dit non à la Montagne d'or

    Yannick Jadot, eurodéputé EELV, a tenu à rencontrer les opposants guyanais au projet Montagne d'Or. Pour lui, c'est clair, c'est Or de Question (ici avec Marie Fleury, ethnobotaniste). Nous remercions nos amis de Guyane Ecologie pour l'organisation de cette rencontre.