Pour comprendre Montagne d'Or

  • Au micro de Monsieur Green, sur Liberté FM, émission Sous la Canopée 

  • Explications sur la confuse gestion du dossier "concessions minières" Montagne d'Or

    Mercredi 16/10/2019, la commission des mines a réuni les services de l'État mais aussi des exploitants miniers pour la prolongation de deux concessions minières de la tristement célèbre Montagne d'or. Un projet pharaonique, écocidaire, destructeur de l'environnement, qui serait responsable de la déforestation d'un pan de l'Amazonie

  • Le projet Mine d'Or qui va extraire quelques tonnes d'or au milieu de l'Amazonie risque de coûter très cher à la biodiversité

  • Le collectif Or de Question propose 25 filières d'emplois d'avenir en Guyane, voici nos arguments !

     

  • Le docteur Marc Chabert évoque les impacts sanitaires que va engendrer la mine Montagne d'Or

    Audition du 16 juin 2018 à Cayenne

  • La Montagne d'Or est-elle une aubaine pour la Guyane ?

    Idée reçue n° 31 de Max Bird 

  • Documentaire de Michel Huet

    La France bientôt responsable d'un désastre écologique et humain en Guyane. L'avenir des peuples autochtones tourne au cauchemar. Tout en 15' pour comprendre avec "Sauvons la Forêt".

  • Explications avec Marine Calmet et Michel Dubouillé, porte-paroles de Or de Question

    Le renouvellement de la concession de la Montagne d'or a reçu un avis favorable de la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de la Guyane. Comment ce projet, malgré l'annonce de son abandon par le gouvernement, est toujours d'actualité.

  • Fin du débat public en Guyane sur la controversée « Montagne d’or »

    Le projet, décrié par les associations environnementales, prévoit l’exploitation à ciel ouvert d’une mine d’une superficie de 8 km2, à partir de 2022, au sud de Saint-Laurent-du-Maroni, dans la forêt tropicale, en utilisant un procédé de récupération de l’or par cyanuration. Selon ses promoteurs, il permettrait de créer 750 emplois directs et 3 000 emplois indirects, dans une région qui peine à lutter contre le chômage. Selon ses opposants, l’installation serait une catastrophe écologique. D’après un sondage réalisé en juin par IFOP pour l’organisation WWF, plus des deux tiers de la population guyanaise seraient aujourd’hui opposés au projet.

    Le Monde

     

  • Le "dossier chaud" du nouveau ministre de l'écologie !

     

  • Montagne d’or, un désastre écologique et un mirage économique. 
    La preuve en chiffres, grâce à WWF France