Vidéo

  • L'appel pour le climat !

    Le 8 décembre 2018 à Cayenne, plusieurs centaines de Guyanais se sont rassemblés suite à l'appel de Or de Question, Stop Pétrole Offshore et Trop Violans/500 Frères

    L'équipe de Brut était parmi nous !

     

  • Les auteurs Guyanais s'expriment contre la Montagne d'Or

    Recueil de 9 nouvelles paru aux Editions Rymanay

     

  • Résumé : Il ne manquait plus que ça à la Guyane ! Après l'orpaillage illégal qui détruit son environnement depuis des décennies, voici que des projets de mines d'or industrielles voient le jour.
    Face à ce qu'ils considèrent comme un nouveau cataclysme aux portes de leurs villages, les Amérindiens ont décidé de résister.
    Les chefs coutumiers, que la France a longtemps appelé "Capitaines" en leur offrant un uniforme et une modeste rétribution, sont unanimes. Tous refusent de voir la forêt et la terre de leurs ancêtres sacrifiées.

    Un film de Erwan Le Guillermic et David Morvan 

  • Ce projet va-t-il réellement permettre à la Guyane de se développer ?
    Faites-vous votre avis !

  • Les artistes Guyanais s'unissent contre la Montagne d'Or

     

  • Nordgold en Guinée !

    Alors qu’un projet de mine d’or est à l’étude en Guyane, l’un des promoteurs, l’entreprise russe Nordgold, promet une exploitation exemplaire. Mais en Guinée, où la société gère déjà une mine, des villageois témoignent des effets néfastes sur leur vie au quotidien.

    Enquête complète en lien sur le Youtube de Secret d'Info

  • Catastrophe de Mariana au Brésil en 2015

    Le peuple autochtone Krenak, vivant sur les berges du fleuve à 300 km du barrage de déchets miniers, fait partie des populations les plus touchées par le crime.

    Pétition ici

  • Question au Gouvernement 

    Delphine Batho, Députée des Deux-Sèvres, le mardi 2 octobre 2018 à l'Assemblée nationale.

     

  • Dernier titre de Teko Makan : Non à la Montagne d'Or !

     

  • La Montagne d'Or est-elle une aubaine pour la Guyane ?

    Idée reçue n° 31 de Max Bird 

  • Le collectif Or de Question propose 25 filières d'emplois d'avenir en Guyane, voici nos arguments !

     

  • Le "dossier chaud" du nouveau ministre de l'écologie !

     

  • Rassemblement militant sur le Mont Cépélou

    La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) ayant annulé le tranditionnel rassemblement sur la place des Palmistes à Cayenne, faute de budget selon elle, celui-ci a été organisé à l'initiative de la Fédération des Organisations Autochtones de Guyane (FOAG) sur le Mont Cépélou, haut lieu de la lutte amérindienne. Plusieurs associations amérindiennes et des militants des différents collectifs et associations, dont Or de Question, étaient présents pour exprimer leur soutien à la cause amérindienne de Guyane. Le projet Montagne d'Or a bien évidemment été abordé par les différents porte-paroles. Un nouveau pied de nez à la Compagnie Montagne d'Or et à la CTG, cette dernière persistant à ne pas entendre l'opposition des Guyanaises et Guyanais à la Montagne d'Or.

  • Question orale au Sénat sur le projet Montagne d'Or

    Question à la Secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire sur le projet de mine d'or industrielle Montagne d'or en Guyane. Mercredi 1er août, l'humanité aura épuisé les ressources que peut fournir la planète pour 2018.
    En 2002, Jacques Chirac disait que "la maison brûle". Aujourd'hui, elle est quasiment carbonisée.

  • Or de Question reçu par le secrétaire d'état à la transition écologique

    Cayenne le 26/07/2018 - La délégation Or de Question a rencontré le secrétaire d'état Sébastien Lecornu, secrétaire d'état à la transition écologique et le Préfet de Guyane. Kady Johannes, Yvane Goua et Michel Dubouillé nous font un compte rendu de cette audience

  • Montagne d'or: Emmanuel Macron doit renoncer !

    Gabriel Serville invite Nicolas Hulot à convaincre le Président de la République à renoncer au projet de la méga mine de la Montagne d'Or (commission du développement durable du 10 juillet 2018)

  • Fin du débat public en Guyane sur la controversée « Montagne d’or »

    Le projet, décrié par les associations environnementales, prévoit l’exploitation à ciel ouvert d’une mine d’une superficie de 8 km2, à partir de 2022, au sud de Saint-Laurent-du-Maroni, dans la forêt tropicale, en utilisant un procédé de récupération de l’or par cyanuration. Selon ses promoteurs, il permettrait de créer 750 emplois directs et 3 000 emplois indirects, dans une région qui peine à lutter contre le chômage. Selon ses opposants, l’installation serait une catastrophe écologique. D’après un sondage réalisé en juin par IFOP pour l’organisation WWF, plus des deux tiers de la population guyanaise seraient aujourd’hui opposés au projet.

    Le Monde

     

  • Interviews et nouveau sondage Ifop pour WWW France

    A quelques jours de la fin du débat public sur Montagne d'Or, qui a mis en évidence les failles du projet et l’absence de retombées pour la Guyane, le WWF France révèle les résultats sans appel d’un sondage IFOP sur l’opinion des Guyanais. Ils sont 69 % à se déclarer opposés au projet.

    Accéder au sondage ici

  • Pourquoi Amandine Mawalum Galima s'oppose au projet de mine d'or en Guyane

    Une interview réalisée par Brut

  • Le docteur Marc Chabert évoque les impacts sanitaires que va engendrer la mine Montagne d'Or

    Audition du 16 juin 2018 à Cayenne

  • Interviews de Christophe Yanuwana Pierre, porte parole de la Jeunesse Autochtone de Guyane

    Par l'Obs

    Par Hugo Clément

     

  • Une enquête de Martin Boudot, journaliste

    Dans les quartiers les plus pauvres de Johannesburg, plusieurs dizaines d'habitants affirment être malades à cause de la pollution engendrée par les mines d'or. Le journaliste Martin Boudot s'est rendu sur place pour enquêter.

  • Documentaire de Michel Huet

    La France bientôt responsable d'un désastre écologique et humain en Guyane. L'avenir des peuples autochtones tourne au cauchemar. Tout en 15' pour comprendre avec "Sauvons la Forêt".

  • Manifestation des citoyens opposés au projet Montagne d'Or le 18 juin 2018 à Saint-Laurent-du-Maroni, jour de la clôture du débat public sur le projet Montagne d'or

  • Masuwana Aluikawaï a interviewé des Guyanais au sujet des méga-projets miniers en Guyane. Voici leur position à Kourou !

  • Le projet Mine d'Or qui va extraire quelques tonnes d'or au milieu de l'Amazonie risque de coûter très cher à la biodiversité

  • Nous, Peuples Premiers de Guyane, sommes engagés dans la lignée de nos ancêtres, à la défense de nos terres, de notre eau et de notre forêt.

    Rejoignez-nous, soutenez-nous pour une Guyane qui se construit dans le respect de nos différences et nos ressemblances.

  • Les Chroniques du Maroni présente une série d’interviews de citoyens, au gré de l’actualité à Saint-Laurent-du-Maroni et dans l’Ouest. Êtes-vous Pour ou Contre le projet Montagne D'Or ? Pourquoi ?

  • Les Chroniques du Maroni présente une série d’interviews de citoyens, au gré de l’actualité à Saint-Laurent-du-Maroni et dans l’Ouest. Êtes-vous Pour ou Contre le projet Montagne D'Or ? Pourquoi ?

  • Les Chroniques du Maroni présente une série d’interviews de citoyens, au gré de l’actualité à Saint-Laurent-du-Maroni et dans l’Ouest. Êtes-vous Pour ou Contre le projet Montagne D'Or ? Pourquoi ?

     

  • Masuwana Aluikawaï a interviewé des Guyanais au sujet des méga-projets miniers en Guyane. Voici leur position au Village Espérance (#2) !

     

  • Masuwana Aluikawaï a interviewé des Guyanais au sujet des méga-projets miniers en Guyane. Voici leur position à Saint Georges !

  • Masuwana Aluikawaï a interviewé des Guyanais au sujet des méga-projets miniers en Guyane. Voici leur position au Village Espérance !

  • Masuwana Aluikawaï a interviewé des Guyanais au sujet des méga-projets miniers en Guyane. Voici leur position à Macouria !

     

  • L'artiste Slickyone est contre le projet Montagne d'Or 

     

  • Le groupe de Heavy Metal Carnage dit non à la Montagne d'or et nous dédie sa dernière composition

  • Le 4 juin 2018, une rupture de barrage survient sur la mine d’or de Rio Tinto, Etat de Chihuahua, municipalité de Urique

    Il était environ 10h40, lundi 4 juin, lorsque le mur de soutènement du barrage qui abrite les déchets et les matériaux extraits de la mine a explosé, entraînant un torrent tellement fort qu’il a tout importé sur son passage : les gens, les machines et la végétation !

    Deux ouvriers ont pu être secourus par leurs camarades. Mais le bilan est lourd : 3 morts et au moins 18 disparus selon les dernières informations communiquées par les autorités de Chihuahua. 

  • An-Val dit non à la Montagne d'or et nous dédie sa dernière composition... cadeau !

  • Un webdoc réalisé par Le Tatou Production en mai 2018

     

  • Lambert Wilson était invité dans l'émission C a Vous le 4 juin 2018

     

  • Pour Ito Waia, c'est Or de Question

  • Guyane, on brade !!!

    Voilà quelques exemples récents de permis miniers d'exploration que la DEAL Guyane vient d'accorder à des compagnies minières étrangères ou autres obscurs consortiums d'actionnaires. Plusieurs fois dans l'année, ces attributions se répètent et particulièrement durant la torpeur estivale.

    Des concessions de dizaines de milliers d'hectares de notre pays sont accordées aux foreuses avec son lot de dégradations environnementales.

    Montagne d'Or est le projet "pied dans la porte" pour lequel le peuple guyanais doit s'opposer avec force et opiniâtreté. Sinon, ces permis d'exploration deviendront autant de mega-mines aux conséquences catastrophiques pour la santé de nos enfants !

    Reportage ATV Guyane

  • Montagne d’or, un désastre écologique et un mirage économique. 
    La preuve en chiffres, grâce à WWF France

  • Le projet d'une mine d'or géante gérée par un consortium russe et canadien divise la Guyane (12 mai 2018)

     

  • Pour Lyricist, c'est or de question !

    "Or de Question" nouveau titre de l'auteur compositeur et interprète Lyricist

    La production EASY SOUND RECORDS s'associe au collectif OR DE QUESTION afin de s'opposer à la méga industrie minière das notre paradis, notre Guyane !

  • Interview de Alain Deneault, philosophe canadien, par Thinkerview

  • INVESTIGATIONS

    Un film choc de Zinedine Boudaoud

     

     

  • Snipa contre la Montagne d'Or

    Snipa, jeune artiste Guyanais engagé et membre du collectif Or de Question, dit NON à la Montagne d'Or.

  • Intervention de Erlan Sleur de l'ONG Probios pour nous parler de la mine industrielle au Suriname et des promesses non tenues par les compagnies minières.

  • Au Suriname, la mine industrielle est en activité depuis longtemps. C'est ce modèle de mine "responsable" que CMO veut nous vendre en Guyane. Autour de l'activité légale qui, toujours selon CMO, va mettre un terme à l'orpaillage illégal, gravitent garimpeiros et trafiquants de tout poil, ainsi que des barges d'exploitation aurifère illégales !!! 
    Les images se passent de commentaires... mais comment taire !!!!
    Merci à Erlan Sleur de la Fondation Probios pour ces photos qui ont été présentées lors du Débat Public à Cayenne (voir également la vidéo publiée précédemment de son témoignage au sujet de la mine "responsable" à Merian)

    Survol du Suriname

  • Méga-mine Industrielle de la Montagne d'or en Guyane en forêt tropicale humide de Guyane Française : un non sens économique et écologique selon Pascal Canfin du WWF France. Extrait d'une Interview sur France Inter (Emission Co2 Mon Amour Oct 2017).

  • Des vidéos à partager sans modération

  • Arrivée du Tour de Guyane course cyclistes 2017 : Intervention du Collectif "Or de Question" contre la méga-industrie minière en Guyane avec le soutien de l'association TropViolans. Discours contre l'intervention des multinationales minières Colombus Nordgold en forêt tropicale Humide de Guyane française.

  • C'est une course contre la montre. À exactement 00h00, doit s'arrêter l'excavation de sable à Braamspunt. Les pelles sur les pontons sont occupées ; il n'y a pas de pause dans la hâte. Trois machines se gorgent du sable de Braamspunt. Le ministre des Ressources naturelles a déclaré que les licences à partir d'aujourd'hui, 15 août, sont devenus caduques. Maintenant vient une période d'évaluation. Il était temps !

  • Voir les vidéos ci-dessous.

    C'était le 5 novembre 2015 au Brésil dans l’Etat du Minas Gerais. Cette catastrophe, provoquée par la rupture d’un barrage de déchets miniers exploité par l’entreprise Samarco, a déversé plus de 40 millions de mètres cubes d’une boue chargée de métaux lourds débordant du fleuve Rio Doce, saccageant la faune, la flore, tuant 19 personnes et rayant de la carte le petit village de Bento Rodrigues tout en dévastant une quarantaine d’autres municipalités.

    Lundi 7 août 2017, la justice brésilienne a suspendu la procédure pénale pour crime environnemental et homicide visant les inculpés de la tragédie du Rio Doce, soit 22 personnes et quatre entreprises : la compagnie minière Samarco, ses actionnaires les géants miniers australien, BHP Billiton, et brésilien, Vale, ainsi que la société d’ingénierie VogBR. Source Le Monde (10/08/2017).

    Mariana Brésil

    Vue aérienne après la catastrophe écologique du Rio Doce (Brésil), le 24 novembre 2015. FRED LOUREIRO / AFP

  • BRESIL : Novembre 2015, la rupture d’un barrage contenant des déchets miniers a semé la désolation sur 500 km, des montagnes du Minas Gerais jusqu’à l’océan Atlantique.

    Désastre écologique et désolation: la catastrophe minière de Mariana from David Gormezano on Vimeo.

    Un mois après la rupture d'un barrage contenant des déchets miniers près de Mariana, dans l'Etat du Minas Gerais (Sud-Est du Brésil), un récit des destructions et de la désolation semées par une vague de boue toxique sur plus de 500 km. Réalisé par Sam Cowie, David Gormezano, Tommaso Protti.

    "On savait que c’était très grave, mais on n’imaginait pas que la destruction serait totale" raconte Wallison, qui vit désormais dans une chambre d’hôtel, en attendant d’être relogé dans la ville voisine de Mariana. Le village de Bento Rodrigues ne sera pas reconstruit.