GUYANE

  • Le docteur Marc Chabert évoque les impacts sanitaires que va engendrer la mine Montagne d'Or

    Audition du 16 juin 2018 à Cayenne

  • L'appel pour le climat !

    Le 8 décembre 2018 à Cayenne, plusieurs centaines de Guyanais se sont rassemblés suite à l'appel de Or de Question, Stop Pétrole Offshore et Trop Violans/500 Frères

    L'équipe de Brut était parmi nous !

     

  • La Montagne d'Or est-elle une aubaine pour la Guyane ?

    Idée reçue n° 31 de Max Bird 

  • JC Goddard

    L’extractivisme capitaliste au miroir de l’anthropologie amérindienne.

    Jean-Christophe Goddard, philosophe, est actuellement Coordinateur du Consortium Erasmus Mundus EuroPhilosophie à l'université de Toulouse Jean-Jaurès. Il publie cette tribune à l'appui de la pétition contre le projet Montagne d'or de méga-mine aurifère en Guyane.

  • INFOGRAPHIE Vfev18

  • 8 octobre 2018

    logoo2qfb

    Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) vient de rendre un rapport qui confirme que nous nous dirigeons, à grande vitesse, vers une augmentation de 3° de la température moyenne terrestre, contre 1,5° envisagée jusqu’à présent.
    La différence est considérable ; elle implique des catastrophes humaines et environnementales irréversibles. Selon les prévisions scientifiques dans ce scénario : l’océan est partiellement mort, les céréales poussent mal, les canicules sont 5 fois plus fréquentes et l’eau potable devient une ressource limitée pour des centaines de millions de gens.

    Le Collectif Or de Question, conscient de cette réalité et de la valeur de la forêt guyanaise en tant que puits de carbone, s’oppose avec force à la volonté des élus locaux de développer l’industrie aurifère qui minent notre bilan carbone !

    En effet, déforestation et gabegie de carburants fossiles participent activement au développement des gaz à effet de serre (GES), donc au réchauffement climatique.

    Lors du Débat Publique, nous avions réclamé le calcul du bilan carbone qu’implique le projet minier Montagne d’or. Nous attendons toujours la réponse officielle… mais nos premiers calculs semblent démontrer, que ce seul projet va faire augmenter de près de 60% le bilan carbone du territoire guyanais.

    Seulement 8% de l’or extrait mondialement sert à l’industrie (électronique, spatial et médecine). Le reste se retrouve dans des coffres de banque !
    Rappelons que dans une tonne de téléphones usagés, on peut récupérer jusqu’à 200g d’or contre 1,6 gr dans une tonne de sous-sol guyanais.

    Le Collectif Or de Question dénonce encore une fois ce projet climaticide et réclame des décideurs publics l’abandon de cette industrie mortifère, et un investissement massif dans le recyclage, filière d’avenir. Nous ne laisserons plus les multinationales s’enrichir aux dépens de notre survie.
    Partageons la vidéo « IL EST ENCORE TEMPS ! » (1)

    Le Collectif Or de Question

    (1) https://www.youtube.com/watch?v=SVPcRqdoAVg&feature=youtu.be
    (1) https://ilestencoretemps.fr/

    Rapport BRGM : Le changement climatique en Guyane http://m.brgm.fr/projet/changement-climatique-guyane-impacts-potentiels-aleas-pistes-adaptation

  • Diffusez sans modération LE TOP 20 DES RAISONS de se mobiliser

    Sans votre participation citoyenne, massive et déterminée, le combat de David contre Goliath, ne sortira pas gagnant !

    No Dirty Gold in French Guiana
    DIscover the 20 reasons to say NO to the mega-mining project of the russio-canadian consortium Columbus-Nordgold.

    By encouraging multinationals to engage in industriel Gold Mining, the french government is planning to authorize one of the most highly polluting industries in the world, in rich europe’s only tropical rainfosrest ! At the cost of sacrificiel biodiversity and the thealth of inhabitants.

  • Nordgold en Guinée !

    Alors qu’un projet de mine d’or est à l’étude en Guyane, l’un des promoteurs, l’entreprise russe Nordgold, promet une exploitation exemplaire. Mais en Guinée, où la société gère déjà une mine, des villageois témoignent des effets néfastes sur leur vie au quotidien.

    Enquête complète en lien sur le Youtube de Secret d'Info

  • Les risques sanitaires inacceptables liés à la géologie du gisement

    Montagnedor CA 10 Ordequestion page 001

  • Ce projet est une aberration industrielle, économique, sociale & environnementale

    Contribution OrdeQuestion 31 page 001

  • Métaux lourds et impacts sanitaires

    Contribution OrdeQuestion annexeCA page 001

    A consulter en ligne ici

  • Harry Hodebourg, porte-parole du collectif « Or de Question », invité du journal ATV soir le 31 juillet 2017, dénonce en 7 minutes la désinformation dont sont victimes les Guyanais sur le projet Montagne et présente les coulisses de ce projet inutile et imposé

    Harry ATV

  • 11 juillet 2017

    France Nature Environnement réclame un débat public

     

  • Face à l'industrialisation de la filière minière, une des industries les plus polluantes au monde, nous proposons un ensemble de solutions innovantes, pour un développement alternatif, local, durable, respectueux de l'environnement et de l’humain, avec des dizaines de métiers et des milliers d’emplois à la clé !

  • Avril 2018

    Lecante

    Patrick Lecante livre son avis personnel détaillé sur ce projet et les perspectives d’avenir économique en Guyane.

    Patrick Lecante, Maire de Montsinéry-Tonnégrande, Administrateur de l’Agence Française pour la Biodiversité et Président du Comité de l’Eau et de la Biodiversité de Guyane, adresse une tribune sur le projet minier Montagne d’Or dans l’ouest de la Guyane.

    J’écoute et je lis avec beaucoup d’intérêt les informations et affirmations sur le projet dit de la Montagne d’or, qui vise à exploiter d’une manière inédite l’or du sous-sol guyanais. J’ai participé à la première réunion organisée par la Commission Nationale du Débat Public à Saint-Laurent-du-Maroni le 3 avril 2018.

    Il est regrettable que les nombreuses positions de principe ne permettent pas un débat de fond serein sur ce projet si spécifique, et réellement important pour l’avenir de la Guyane. Aussi, je souhaite exprimer ma position personnelle par écrit, sans ambiguïté ni caricature. Elle est simple et claire. Ce projet possède sans doute des vertus économiques. Mais je crois qu’il comporte surtout trois risques fondamentaux : il divise notre société, nous donne de faux espoirs d’embellie économique et nous place à contretemps de l’histoire.

  • Panoramine est une plateforme recensant les titres miniers en France et en Outre-mer

    Voici la carte de ce qui se trame en Guyane

    Panoramine

  • Les premières nations de Guyane se dressent contre Montagne d'Or

     

  • Des vidéos à partager sans modération

  • Le débat public sur le projet Montagne d'Or, organisé par la Commission Particulière du Débat Public en Guyane, a démarré le 7 mars et se poursuivra jusqu'au 7 juillet.

    Son objectif : permettre la participation de tous à l'élaboration d'un projet, plan ou programme

    Certains grands projets d’aménagement et certains plans et programmes de niveau national peuvent faire l’objet d’un débat public s’ils présentent de forts enjeux socio-économiques et s’ils ont des impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire.

  • Documentaire de Michel Huet

    La France bientôt responsable d'un désastre écologique et humain en Guyane. L'avenir des peuples autochtones tourne au cauchemar. Tout en 15' pour comprendre avec "Sauvons la Forêt".

  • en Guyane

    06/12/2011

  • Rassemblement militant sur le Mont Cépélou

    La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) ayant annulé le tranditionnel rassemblement sur la place des Palmistes à Cayenne, faute de budget selon elle, celui-ci a été organisé à l'initiative de la Fédération des Organisations Autochtones de Guyane (FOAG) sur le Mont Cépélou, haut lieu de la lutte amérindienne. Plusieurs associations amérindiennes et des militants des différents collectifs et associations, dont Or de Question, étaient présents pour exprimer leur soutien à la cause amérindienne de Guyane. Le projet Montagne d'Or a bien évidemment été abordé par les différents porte-paroles. Un nouveau pied de nez à la Compagnie Montagne d'Or et à la CTG, cette dernière persistant à ne pas entendre l'opposition des Guyanaises et Guyanais à la Montagne d'Or.

  • Fin du débat public en Guyane sur la controversée « Montagne d’or »

    Le projet, décrié par les associations environnementales, prévoit l’exploitation à ciel ouvert d’une mine d’une superficie de 8 km2, à partir de 2022, au sud de Saint-Laurent-du-Maroni, dans la forêt tropicale, en utilisant un procédé de récupération de l’or par cyanuration. Selon ses promoteurs, il permettrait de créer 750 emplois directs et 3 000 emplois indirects, dans une région qui peine à lutter contre le chômage. Selon ses opposants, l’installation serait une catastrophe écologique. D’après un sondage réalisé en juin par IFOP pour l’organisation WWF, plus des deux tiers de la population guyanaise seraient aujourd’hui opposés au projet.

    Le Monde

     

  • Incohérence du projet de mine d’or « Montagne d’or » en Guyane avec les engagements de la France en matière d’environnement

    Fabien Gay QE Montagne d or page 001

  • Planète Outre-mer consacre plusieurs émissions sur Montagne d'Or et les mines industrielles.

     

    visuels web radio planete outre mer 710893

    Montagne d'or, une montagne de subventions pour seulement 750 emplois

    A lire ici


    L'or recyclé

    Emission du mardi 01 Mai 2018


    Les mines industrielles sont elles vraiment rentables ?

    Emission du mercredi 25 Avril 2018


    Le Brésil s'interroge sur l'intérêt réel de son industrie minière

    Emission du mardi 24 Avril 2018


    Montagne d'or, un challenge impossible ?

    Emission du mardi 17 Avril 2018

     

  • Lire notre revue de presse   Revue de presse

    La revue de presse du collectif Or de Question est disponible sur Scoop.it
    Si vous souhaitez la recevoir par mail tous les mois, merci d'envoyer votre adresse mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

  • Site web de la Commission Particulière du Débat Public sur le projet Montange d'Or qui se déroule du 7 mars au 7 juillet 2018

    A consulter ici

  • L'artiste Slickyone est contre le projet Montagne d'Or 

     

  • Snipa contre la Montagne d'Or

    Snipa, jeune artiste Guyanais engagé et membre du collectif Or de Question, dit NON à la Montagne d'Or.

  • Interviews et nouveau sondage Ifop pour WWW France

    A quelques jours de la fin du débat public sur Montagne d'Or, qui a mis en évidence les failles du projet et l’absence de retombées pour la Guyane, le WWF France révèle les résultats sans appel d’un sondage IFOP sur l’opinion des Guyanais. Ils sont 69 % à se déclarer opposés au projet.

    Accéder au sondage ici

  • 06 avril SLM

  • Or de Question invité sur le bateau de Greenpeace, l'Esperanza

    Samedi 12 mai, Or de Question était invité sur le bateau de Greenpeace, l'Esperanza, afin d'assister à la restitution scientifique de la découverte du récif amazonien au large de la Guyane

    ORDEQUESTION GP CAYENNE3w

  • Dernier titre de Teko Makan : Non à la Montagne d'Or !

     

  • Terreur Graphique dit non à la Montagne d'or dans Libé le 4 juin 2018

    Terreur Graphique

    Terreur graphique

     
  • Arrivée du Tour de Guyane course cyclistes 2017 : Intervention du Collectif "Or de Question" contre la méga-industrie minière en Guyane avec le soutien de l'association TropViolans. Discours contre l'intervention des multinationales minières Colombus Nordgold en forêt tropicale Humide de Guyane française.

  • Arrivée du Tour de Guyane course cyclistes 2017 : Intervention du Collectif "Or de Question" contre la méga-industrie minière en Guyane avec le soutien de l'association TropViolans. Discours contre l'intervention des multinationales minières Colombus Nordgold en forêt tropicale Humide de Guyane française.

  • Le "dossier chaud" du nouveau ministre de l'écologie !

     

  • Les artistes Guyanais s'unissent contre la Montagne d'Or

    Amazonie : ma cité d’or va craquer

     

  • 12 février 2019

    logoo2qfb

    Plus d’un an après le dépôt du recours contre l’autorisation de travaux miniers sur la concession de la compagnie Montagne d’or, le juge administratif a donné raison à l’association requérante Maïouri Nature Guyane, partenaire du collectif Or de question contre l’autorisation d’exploitation aurifère alluvionnaire dit “Boeuf mort” sur la concession de la compagnie Montagne d’or. Le collectif se félicite de cette première victoire dans la lutte contre le projet Montagne d'Or et l'extractivisme en Guyane.

    Pour rappel, le recours déposé contre l’arrêté en date du 13 décembre 2017 par lequel le préfet de la Guyane a autorisé la société Montagne d'Or à ouvrir les travaux d'exploitation d'or alluvionnaire sur la concession de la compagnie minière avait soulevé de nombreux motifs d’annulation.

  • Le collectif Or de Question a rélisé cette vidéo afin de montrer pourquoi le projet Montagne d'Or ne doit pas voir le jour !!!

  • Montagne d’or, un désastre écologique et un mirage économique. 
    La preuve en chiffres, grâce à WWF France

  • Le WWF France dénonce le non-sens économique du projet Montagne d’Or, projet de mine d’or industrielle porté par le promoteur russe Nordgold et envisagé en pleine Amazonie, près de deux réserves biologiques intégrales. Il s’agirait de la première mine industrielle en Guyane et, de très loin, de la plus importante mine d’or en France.

    Cette mine, par son ampleur et les procédés utilisés, aurait évidemment un impact désastreux sur l’environnement. Selon l’opérateur, pour extraire l’or, 57 000 tonnes d’explosifs, 46 500 tonnes de cyanure et 142 millions de litres de fuel seront nécessaires pour les 12 ans de durée de vie du projet.

    C’est conscient de cette menace sur un écosystème exceptionnel, grâce à son expertise et sa présence sur le terrain, que le WWF France a voulu savoir si le projet représentait un réel levier économique, et notamment la meilleure option d’investissement de l’argent public, argent qui ne pourra être dépensé qu’une fois.

    Pour réaliser son étude, le WWF France s’est appuyé sur deux documents publics, réalisés pour Nordgold, et qui n’avaient jusqu’à présent pas fait l’objet d’analyse publique : l’évaluation économique préliminaire publiée en juillet 2015 et l’étude de faisabilité bancaire publiée en avril 2017.

  • Le projet de mine d'or en Guyane, "Ce sont des centaines d'hectares voués à la disparition (...) C'est une aberration économique (...) C'est notre Amazonie la Guyane"

    Yannick Jadot, eurodéputé Europe-Ecologie-Les Verts

     

  • Lambert Wilson, comédien, et Yannick Jadot Yannick Jadot, député européen (EELV), tirent la sonnette d’alarme sur la Guyane. 

    Wilson Jadot

     

    Le Parisien/Illustration Elène Usdin

    Dans une tribune au Parisien - Aujourd’hui en France, Yannick Jadot, député européen (EELV), et Lambert Wilson, comédien, s’engagent contre deux projets qu’ils jugent dangereux pour la Guyane. Le premier se rend sur place cette semaine, le second y accompagnait Greenpeace le mois dernier.

    La Guyane est un morceau de France sur le continent américain. Jadis, on y envoyait nos bagnards. Aujourd’hui, des merveilles de technologies aérospatiales y prennent leur envol. Pour le reste, c’est un territoire trop souvent oublié de la République. Le revenu moyen y est de moitié celui de la métropole. Le chômage deux fois plus élevé. 

    Lire la suite ici

  • Jadot à Cayenne

    Yannick Jadot

     

    Yannick Jadot en visite en Guyane du 3 au 7 juin 2018 dit non à la Montagne d'or

    Yannick Jadot, eurodéputé EELV, a tenu à rencontrer les opposants guyanais au projet Montagne d'Or. Pour lui, c'est clair, c'est Or de Question (ici avec Marie Fleury, ethnobotaniste). Nous remercions nos amis de Guyane Ecologie pour l'organisation de cette rencontre.

  • logo inpn

    Données de la ZNIEFF - Carte de localisation