Activité minière

  • “Bolsonaro parle d'utiliser notre terre pour l'exploitation minière à grande échelle”

     

  • Guyane, on brade !!!

    Voilà quelques exemples récents de permis miniers d'exploration que la DEAL Guyane vient d'accorder à des compagnies minières étrangères ou autres obscurs consortiums d'actionnaires. Plusieurs fois dans l'année, ces attributions se répètent et particulièrement durant la torpeur estivale.

    Des concessions de dizaines de milliers d'hectares de notre pays sont accordées aux foreuses avec son lot de dégradations environnementales.

    Montagne d'Or est le projet "pied dans la porte" pour lequel le peuple guyanais doit s'opposer avec force et opiniâtreté. Sinon, ces permis d'exploration deviendront autant de mega-mines aux conséquences catastrophiques pour la santé de nos enfants !

    Reportage ATV Guyane

  •  

     

    Consulter les enquêtes publiques relatives aux travaux miniers.

  • logogeoguyane

    Le WWF publie son suivi des déforestations minières sur le territoire Guyanais

    Le WWF suit depuis plusieurs années déjà les impacts occasionnés par le développement de l'activité minière sur tout le boucliers Guyanais. Aujourd'hui ce sont les données de déforestations minières qui sont publiées pour les années 2000, 2008, 2014 et 2015.

    Depuis les années 2000, le suivi des impacts des activités minières sur le territoire au moyen de méthodes innovantes est au coeur des activités de surveillance du territoire guyanais. L'observation de l'activité minière par télédétection en Guyane a ainsi profité d'innovations technologiques et techniques ce qui a permis à l'Office National des Forêts (ONF) en Guyane avec le soutien technique du CIRAD et de la DEAL, de mettre au point des méthodes de cartographie régulière.

    Profitant de ces acquis techniques, le WWF en 2009 a proposé à l'ONF ainsi qu'au CIRAD la production de deux cartographies des impacts miniers pour les années 2000 et 2008 sur le sol guyanais ainsi que chez nos pays voisins (Guyana, Suriname ainsi qu'une partie de l'état brésilien de l'Amapá).

    En 2015, 6 années plus tard, l'Université de Puerto Rico évaluait que 41% de la déforestation d'origine minière en Amazonie provenait des Guyanes (Guyana, Suriname et Guyane). Cette même année, l'ONF International (ONFI) contribua en partenariat avec les pays voisins à la cartographie de la déforestation d'origine aurifère dans les Guyanes et l'Etat de l'Amapá (Brésil) pour la période 2008 - 2014. Sur cette période, la déforestation cartographiée (+92406 hectares) a été deux fois plus importante que sur la période précédente 2000 - 2008 avec un transfert des impacts remarqué d'est en ouest.

    L'avènement de données satellites gratuites (imageries optiques et radar), la baisse du coût des analyses permettent quasiment à tout un chacun de contribuer au suivi des impacts aurifères ou d'autres phénomènes observables depuis l'espace. Un atelier de cartographie participative des impacts miniers de la région a alors été organisé par le WWF, avec le soutien technique du Parc amazonien de Guyane (PAG) afin de vectoriser les impacts aurifères pour l'année 2015. L'objectif à terme est d'obtenir une mise à jour des impacts humains en termes de déforestation, plus fréquente et collaborative sur le Plateau des Guyanes.

    Toutes ces données produites ont été publiées cette semaine sur Géoguyane ; elles sont le fruit d'un intense travail de cartographie, de collaboration et d'amélioration technique sur près de dix années, impliquant l'ONF, le CIRAD, l'ONFI, le PAG ainsi que le WWF.

  • Les activités d’orpaillage génèrent également une importante pollution des rivières qui affecte de nombreux poissons, dont des espèces très appréciées des communautés amérindiennes et bushinengués, comme le Tometes de Le Bail, classé "Quasi menacé". Cette pollution altère aussi fortement la qualité de l’habitat d’animaux comme la Loutre géante du Brésil, classée "En danger".

    Muséum National d'Histoire Naturel
    Lire la suite ici 

     

  •  

     

    Un article de Guyaweb écrit par Hélène Ferrarini.

  •  

     

    "L'officiel de la mine responsable n°4"

    Un comité de pilotage pour le projet " Mine responsable " a été installé par Emmanuel MACRON le 1er avril 2015. Assurant aussi la coordination de cette instance, le chef du bureau de la gestion et de la législation des ressources minérales non énergétiques (détaché auprès du ministre en charge des mines) déclare : " la mine propre n’existe pas … Une mine a toujours un impact sur les populations, l’environnement, elle transforme toujours un territoire. A notre charge de rendre cet impact positif ". Ainsi l’Etat et les industriels conscients de l’enjeu de l’acceptabilité sociale mettent en place une stratégie de communication afin d’éluder les conséquences graves de l’industrie extractive sur tous les plans : sanitaires, environnementaux, sociaux et économiques. Une présentation de la situation actuelle – issue de documents officiels et déclarations – s’impose …

  • Isabelle Autissier : "Mon pavé 2018 je le lance sur un projet de mine d’or irresponsable en Guyane"

    La présidente de l'ONG environnementale WWF France, Isabelle Autissier, dénonce un projet de mine d’or dans la forêt guyanaise et appelle à développer le tourisme responsable.

    Isabelle Autissier, la présidente de WWF France.

    Isabelle Autissier

    Présidente de WWF France

    La présidente de WWF France et navigatrice Isabelle Autissier s’élève aujourd’hui contre un projet de mine d’or dans la forêt guyanaise. Un projet qu’elle juge "totalement irresponsable". Elle est l’invité d’Olivier de Lagarde.

  • Dans son journal interne Greenlight, Greenpeace France consacre 4 pages au Collectif Or de Question et sa lutte contre le projet Montagne d'Or

    Greenlight mai2018 GPF page 001

  • Le 4 juin 2018, une rupture de barrage survient sur la mine d’or de Rio Tinto, Etat de Chihuahua, municipalité de Urique

    Il était environ 10h40, lundi 4 juin, lorsque le mur de soutènement du barrage qui abrite les déchets et les matériaux extraits de la mine a explosé, entraînant un torrent tellement fort qu’il a tout importé sur son passage : les gens, les machines et la végétation !

    Deux ouvriers ont pu être secourus par leurs camarades. Mais le bilan est lourd : 3 morts et au moins 18 disparus selon les dernières informations communiquées par les autorités de Chihuahua. 

  • JC Goddard

    L’extractivisme capitaliste au miroir de l’anthropologie amérindienne.

    Jean-Christophe Goddard, philosophe, est actuellement Coordinateur du Consortium Erasmus Mundus EuroPhilosophie à l'université de Toulouse Jean-Jaurès. Il publie cette tribune à l'appui de la pétition contre le projet Montagne d'or de méga-mine aurifère en Guyane.

  • en Guyane

    06/12/2011

  • Le collectif Or de Question a rélisé cette vidéo afin de montrer pourquoi le projet Montagne d'Or ne doit pas voir le jour !!!

  • Le projet de mine d'or en Guyane, "Ce sont des centaines d'hectares voués à la disparition (...) C'est une aberration économique (...) C'est notre Amazonie la Guyane"

    Yannick Jadot, eurodéputé Europe-Ecologie-Les Verts