Paroles autochtones

  • Alexis Tiouka interviewé par La Croix

     

  • “Bolsonaro parle d'utiliser notre terre pour l'exploitation minière à grande échelle”

     

  • Interviews de Christophe Yanuwana Pierre, porte parole de la Jeunesse Autochtone de Guyane

    Par l'Obs

    Par Hugo Clément

     

  • Pour Ito Waia, c'est Or de Question

  • Nous, Peuples Premiers de Guyane, sommes engagés dans la lignée de nos ancêtres, à la défense de nos terres, de notre eau et de notre forêt.

    Rejoignez-nous, soutenez-nous pour une Guyane qui se construit dans le respect de nos différences et nos ressemblances.

  • La France a-t-elle méprisé la voix des peuples autochtones ?

    Alexis Tiouka sur le plateau de RT France

     

  • Résumé : Il ne manquait plus que ça à la Guyane ! Après l'orpaillage illégal qui détruit son environnement depuis des décennies, voici que des projets de mines d'or industrielles voient le jour.
    Face à ce qu'ils considèrent comme un nouveau cataclysme aux portes de leurs villages, les Amérindiens ont décidé de résister.
    Les chefs coutumiers, que la France a longtemps appelé "Capitaines" en leur offrant un uniforme et une modeste rétribution, sont unanimes. Tous refusent de voir la forêt et la terre de leurs ancêtres sacrifiées.

    Un film de Erwan Le Guillermic et David Morvan 

  • Les premières nations de Guyane se dressent contre Montagne d'Or

     

  • Rassemblement militant sur le Mont Cépélou

    La Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) ayant annulé le tranditionnel rassemblement sur la place des Palmistes à Cayenne, faute de budget selon elle, celui-ci a été organisé à l'initiative de la Fédération des Organisations Autochtones de Guyane (FOAG) sur le Mont Cépélou, haut lieu de la lutte amérindienne. Plusieurs associations amérindiennes et des militants des différents collectifs et associations, dont Or de Question, étaient présents pour exprimer leur soutien à la cause amérindienne de Guyane. Le projet Montagne d'Or a bien évidemment été abordé par les différents porte-paroles. Un nouveau pied de nez à la Compagnie Montagne d'Or et à la CTG, cette dernière persistant à ne pas entendre l'opposition des Guyanaises et Guyanais à la Montagne d'Or.