Catastrophe sanitaire

  • Le profit plus important que les droits humains ?

    L’extraction de l’or au Burkina Faso et la responsabilité de la Suisse

    Introduction

    L’or est un bien de luxe. Avant d’être stocké dans un coffre-fort à la banque ou d’être transformé en bijou, il est souvent extrait au prix de violations des droits humains et d’une pollution massive de régions entières. Mines d’or au Burkina Faso Action de Carême s’engage pour un monde plus juste : un monde dans lequel hommes et femmes vivent dans la dignité sans souffrir de la faim ni de la pauvreté. Dans le but d’atteindre cet objectif, Action de Carême collabore depuis 1971 avec des organisations partenaires au Burkina Faso. Le Burkina Faso est un pays de la région du Sahel qui possède très peu de ressources naturelles telles que l’eau ou des sols fertiles. La population a appris à s’accommoder de la situation précaire qui prévaut la plupart du temps. Mais sa survie repose toujours sur un fragile équilibre. Après 2005, la hausse ininterrompue du cours de l’or a suscité au Burkina Faso une véritable ruée vers l’or, qui a, aujourd’hui encore, de graves répercussions. Car l’or ne brille pas de la même façon pour tout le monde. Les groupes de population avec lesquels les organisations partenaires d’Action de Carême travaillent en ont fait l’expérience concrète  : certains projets de longue durée sont en danger, la poursuite du travail dans d’autres projets est entravée par les consé- quences de l’exploitation minière ou menacée par l’extension de celle-ci.

    Lire la suite ici 

  • Intervention de Erlan Sleur de l'ONG Probios pour nous parler de la mine industrielle au Suriname et des promesses non tenues par les compagnies minières.

  • LogoOrQ BD 15cm HD

    15 mai 2018

    Communiqué de presse

    Durant le Débat Public, nous avons maintes fois réclamé un bilan chiffré du volume global et des teneurs en métaux lourds issus des roches non aurifères (stériles) mais aussi et surtout des résidus miniers à l'issue des 12 ans de ce projet.
     
    Un rapport « provisoire » intitulé : « Etat initial sur le milieu physique » de mars 2018, vient d'être mis en ligne sur le site de la Commission Nationale du Débat Public (7). A noter, que ce rapport n'a pas l'accréditation d'un bureau d'études indépendant sur sa couverture et les rares graphiques sont extraits du rapport SRK (mars 2017), diligenté pour analyser les carottages de prospection, qui demeure toujours introuvable jusqu’à aujourd’hui.
    La rédaction de ce document semble très majoritairement provenir de salariés du consortium Columbus et Nordgold.
     
    Une première lecture rapide nous permet néanmoins d'être interpelés par les graphiques des pages 21 à 23, provenant d'analyses de 448 échantillons de stériles. 
  • Le projet d'une mine d'or géante gérée par un consortium russe et canadien divise la Guyane (12 mai 2018)

     

  • 5 mai 2017

    En France, 3 500 anciens sites miniers pollués aux métaux lourds inquiètent les habitants alentour, parfois atteints de graves maladies. Enquête d’Isabelle Souquet

    zone polluee interdite a saint felix de pallieres cisabelle souquet radio france

    Zone polluée interdite à Saint-Félix-de-Pallières•
    Crédits : Isabelle Souquet - Radio France

  • INVESTIGATIONS

    Un film choc de Zinedine Boudaoud

     

     

  • Le docteur Marc Chabert évoque les impacts sanitaires que va engendrer la mine Montagne d'Or

    Audition du 16 juin 2018 à Cayenne

  • Le 4 juin 2018, une rupture de barrage survient sur la mine d’or de Rio Tinto, Etat de Chihuahua, municipalité de Urique

    Il était environ 10h40, lundi 4 juin, lorsque le mur de soutènement du barrage qui abrite les déchets et les matériaux extraits de la mine a explosé, entraînant un torrent tellement fort qu’il a tout importé sur son passage : les gens, les machines et la végétation !

    Deux ouvriers ont pu être secourus par leurs camarades. Mais le bilan est lourd : 3 morts et au moins 18 disparus selon les dernières informations communiquées par les autorités de Chihuahua. 

  • Une enquête de Martin Boudot, journaliste

    Dans les quartiers les plus pauvres de Johannesburg, plusieurs dizaines d'habitants affirment être malades à cause de la pollution engendrée par les mines d'or. Le journaliste Martin Boudot s'est rendu sur place pour enquêter.

  • Invisible mais omniprésente, la pollution des anciens sites miniers a des conséquences très dangereuses pour ceux qui s'y exposent. Quelles sont-elles ? Que fait l'Etat ?

    Le territoire français est traversé d’une longue histoire minière, parfois depuis les gallo-romains. Mais aujourd'hui, cette histoire ressort des terres et se révèle anxiogène pour la population qui vit sur ces terres durablement polluées. Les mines fermées depuis le 17ème siècle ne font pas exception. De la Bretagne à l’Ariège, en passant par le Nord ou le Limousin, les chercheurs estiment que cette pollution concerne près de 3 500 sites miniers.

  • Lire notre revue de presse   Revue de presse

    La revue de presse du collectif Or de Question est disponible sur Scoop.it
    Si vous souhaitez la recevoir par mail tous les mois, merci d'envoyer votre adresse mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

  • Le collectif Or de Question a rélisé cette vidéo afin de montrer pourquoi le projet Montagne d'Or ne doit pas voir le jour !!!

  • Le projet de mine d'or en Guyane, "Ce sont des centaines d'hectares voués à la disparition (...) C'est une aberration économique (...) C'est notre Amazonie la Guyane"

    Yannick Jadot, eurodéputé Europe-Ecologie-Les Verts