WWF France

  • Différents grands projets remettent le développement économique de la Guyane au cœur des débats et de l’actualité.

    Le WWF France a missionné Deloitte Développement Durable pour une étude indépendante sur le potentiel de développement économique durable de la Guyane.

    L’analyse du tissu économique guyanais qui a été conduite a permis d’identifier les secteurs prioritaires à un développement économique durable du territoire, et de modéliser des scénarios susceptibles de produire « le choc économique » souhaité par le Président de la République lors de son voyage en Guyane.

    Lire le rapport complet du cabinet Deloitte ici

    Lire la synthèse du rapport du cabinet Deloitte ici 

  • Isabelle Autissier : "Mon pavé 2018 je le lance sur un projet de mine d’or irresponsable en Guyane"

    La présidente de l'ONG environnementale WWF France, Isabelle Autissier, dénonce un projet de mine d’or dans la forêt guyanaise et appelle à développer le tourisme responsable.

    Isabelle Autissier, la présidente de WWF France.

    Isabelle Autissier

    Présidente de WWF France

    La présidente de WWF France et navigatrice Isabelle Autissier s’élève aujourd’hui contre un projet de mine d’or dans la forêt guyanaise. Un projet qu’elle juge "totalement irresponsable". Elle est l’invité d’Olivier de Lagarde.

  • Interviews et nouveau sondage Ifop pour WWW France

    A quelques jours de la fin du débat public sur Montagne d'Or, qui a mis en évidence les failles du projet et l’absence de retombées pour la Guyane, le WWF France révèle les résultats sans appel d’un sondage IFOP sur l’opinion des Guyanais. Ils sont 69 % à se déclarer opposés au projet.

    Accéder au sondage ici

  • Montagne d’or, un désastre écologique et un mirage économique. 
    La preuve en chiffres, grâce à WWF France

  • Le WWF France dénonce le non-sens économique du projet Montagne d’Or, projet de mine d’or industrielle porté par le promoteur russe Nordgold et envisagé en pleine Amazonie, près de deux réserves biologiques intégrales. Il s’agirait de la première mine industrielle en Guyane et, de très loin, de la plus importante mine d’or en France.

    Cette mine, par son ampleur et les procédés utilisés, aurait évidemment un impact désastreux sur l’environnement. Selon l’opérateur, pour extraire l’or, 57 000 tonnes d’explosifs, 46 500 tonnes de cyanure et 142 millions de litres de fuel seront nécessaires pour les 12 ans de durée de vie du projet.

    C’est conscient de cette menace sur un écosystème exceptionnel, grâce à son expertise et sa présence sur le terrain, que le WWF France a voulu savoir si le projet représentait un réel levier économique, et notamment la meilleure option d’investissement de l’argent public, argent qui ne pourra être dépensé qu’une fois.

    Pour réaliser son étude, le WWF France s’est appuyé sur deux documents publics, réalisés pour Nordgold, et qui n’avaient jusqu’à présent pas fait l’objet d’analyse publique : l’évaluation économique préliminaire publiée en juillet 2015 et l’étude de faisabilité bancaire publiée en avril 2017.