0
0
0
s2smodern

Le 22 mai 2020

logoo2qfb

 

Aujourd'hui encore, ce 22 mai, journée mondiale de la biodiversité, nous dénonçons le double discours de ce gouvernement qui affiche une préoccupation de façade pour la biodiversité mais continue dans une logique destructrice aveugle en participant à l'implantation de l'industrie minière en Amazonie.


Comme l'affirme le Président de la République parce que c'est un fait scientifiquement établi, " Protéger les écosystèmes permet de prévenir l'apparition d'épidémies comme celle du COVID-19." Cependant, ce joyau de forêts primaires abritant une vie sauvage extraordinaire, qu'est l'Amazonie en Guyane, continue de se faire dévorer par l'industrie minière sous couvert du gouvernement.


Avant-hier, ce sont 5,8 Millions d'euros de crédit d'impôts qui ont été accordés à Auplata Mining Group au titre de son investissement en outre-mer entraînant la destruction d'un milieu inestimable. L'argent continue d'être distribué aux pollueurs et destructeurs des écosystèmes, cela ne peut plus durer !


En ce jour symbolique, nous réclamons à nouveau l'interdiction de l'utilisation du cyanure et un moratoire sur l'industrie minière à effet immédiat, car quoi qu'elle  fasse, le diagnostic est posé: cette industrie ne sera jamais "compatible avec une ambition écologique et en matière de biodiversité".

 

En savoir plus :

Article Reporterre "En Guyane, les groupes miniers préparent « la grande braderie » du territoire"

Article Guyaweb (abonné) "La préfecture autorise l'usine de cyanuration d'Auplata à fonctionner"

Article Guyaweb (abonné) "Auplata : chronique d'une mue annoncée"

Article Guyaweb (abonné) "Prise de contrôle d'Auplata par Brexia International"

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir