0
0
0
s2sdefault

LogoOrQ BD 15cm HD

26 avril 2018

Communiqué de presse

En plein débat public sur le projet Montagne d’Or, 6 permis exclusifs de recherche (PER) pour des projets miniers industriels en Guyane ont été mis en consultation (1) et ce jusqu’au 28 avril 2018. A cela s'ajoute le démarrage d’une enquête publique (2) le 14 mai prochain pour une concession au nord de la Réserve intégrale de Lucifer Dekou-Dekou.

Au total, c'est plus de 67 000 hectares qui seront, à nouveau, offerts aux multinationales de l'industrie minière.

Malgré l’opposition grandissante et les tensions palpables autour de la méga mine de la Compagnie Montagne d’Or, les services de l’Etat préfèrent ignorer ce climat tendu entre les opposants et les pro-miniers et prouvent leur volonté d’aller encore plus vite sur la question minière pourtant non tranchée en Guyane (et ailleurs). Faudra-t-il aller jusqu’au point de rupture ?

Cette « grande braderie » du patrimoine naturel et de sa remarquable biodiversité est inacceptable et irresponsable !

Ces mises en consultation ne sont qu’un affront de plus fait à la Guyane. Il revient aux Guyanais.es de décider de leur choix de société d’avenir : la méga-mine industrielle n’en fait pas partie !

(1) http://www.mineralinfo.fr/actualites 

(2) http://www.guyane.developpement-durable.gouv.fr/societe-armina-ressouces-minieres-enquete-publique-a2263.html 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir