0
0
0
s2smodern

Les amérindiens d'Amazonie craignent un génocide, ébranlés par la pandémie de Covid-19 et l'accélération soudaine de la déforestation en temps de confinement.
Alors que le Brésil, le Suriname mais aussi la France, en Guyane, mettent en place des politiques de soutien aux miniers et aux bûcherons, les peuples autochtones sont de plus en plus en contacts avec les "garimpeiros", porteurs des virus. 
En Guyane, la situation est très préoccupante ! Le lobby minier et les services de l'Etat profitent du confinement pour faire passer des projets miniers industriels. Témoignages ...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir