Revendications

0
0
0
s2smodern

Lettre ouverte adressée le 15 juin 2017 aux ministres Nicolas Hulot et Bruno Lemaire

 
 
 

Vous ne pouvez ignorer plus longtemps les protestations que soulèvent les permis de recherches. Vous ne pouvez ignorer plus longtemps les protestations que soulèvent les permis de recherchesminières octroyés depuis 4-5 ans en différents points du territoire, en Bretagne, Pays de Loire, HauteVienne, Dordogne, Creuse, Pays basque, Ariège et en Guyane. Vous ne vous en étonnerez pas, car euégard aux 3500 sites miniers français laissés pollués par leurs exploitants sans que l’Etat n’y remédie,qui pourrait donner crédit aux propos des sociétés de prospection qui promettent la maîtrise desproblèmes de pollution dès la phase de recherche et jusqu’à la réalisation d’un après-mine vertueux ? Comment croire à la « mine responsable » quand nous constatons que l’information donnée auxpopulations n’est que la communication des prospecteurs et quand nous voyons quelle part estréellement accordée à la consultation publique ou à la concertation et à quel point les oppositionslocales sont ignorées, leurs arguments mis sous le boisseau ?

0
0
0
s2smodern

Chroniqueur à France Inter

Guillaume Meurice France Inter

0
0
0
s2smodern

Campagne "Non à la Montagne d'Or" lancée sur Instagram

 
 
 
 

0
0
0
s2smodern

Interviews et nouveau sondage Ifop pour WWW France

A quelques jours de la fin du débat public sur Montagne d'Or, qui a mis en évidence les failles du projet et l’absence de retombées pour la Guyane, le WWF France révèle les résultats sans appel d’un sondage IFOP sur l’opinion des Guyanais. Ils sont 69 % à se déclarer opposés au projet.

Accéder au sondage ici

0
0
0
s2smodern

Manifestation des citoyens opposés au projet Montagne d'Or le 18 juin 2018 à Saint-Laurent-du-Maroni, jour de la clôture du débat public sur le projet Montagne d'or

0
0
0
s2smodern

Le collectif Or de Question propose 25 filières d'emplois d'avenir en Guyane, voici nos arguments !

 

0
0
0
s2smodern

Face à l'industrialisation de la filière minière, une des industries les plus polluantes au monde, nous proposons un ensemble de solutions innovantes, pour un développement alternatif, local, durable, respectueux de l'environnement et de l’humain, avec des dizaines de métiers et des milliers d’emplois à la clé !

0
0
0
s2smodern

Diffusez sans modération LE TOP 20 DES RAISONS de se mobiliser

Sans votre participation citoyenne, massive et déterminée, le combat de David contre Goliath, ne sortira pas gagnant !

No Dirty Gold in French Guiana
DIscover the 20 reasons to say NO to the mega-mining project of the russio-canadian consortium Columbus-Nordgold.

By encouraging multinationals to engage in industriel Gold Mining, the french government is planning to authorize one of the most highly polluting industries in the world, in rich europe’s only tropical rainfosrest ! At the cost of sacrificiel biodiversity and the thealth of inhabitants.

0
0
0
s2smodern
 

Non à la méga-mine d’or industrielle en Guyane!

En toute discrétion , l’Etat français encourage des multinationales étrangères à lancer de gigantesques [1] exploitations minières en plein coeur de la forêt guyanaise. Parmi eux, le projet Montagne d’Or porté par le consortium russo-canadien NordGold/Columbus Gold devrait démarrer dès 2018 . Il s’agirait de la plus grande [2] mine d’or jamais exploitée sur le territoire français. Les mines industrielles d’or sont encore aujourd’hui à l’origine d’impacts humains et environnementaux graves, souvent irréversibles . On ne peut accepter de détruire une partie [3] de l’exceptionnelle biodiversité guyanaise et prendre le risque d’accidents majeurs pour l’extraction d’une substance dont l’utilité sociale et industrielle est secondaire aujourd'hui. Nos 18 organisations demandent donc au [4] gouvernement français un moratoire sur l’exploitation minière à grande échelle en Guyane et l’arrêt immédiat de tous les projets de ce type déjà engagés.

Sous-catégories

Mes réflexions et questionnements sur le projet Montagne d’Or par Nora Stephenson (en 2 parties)

J’écoute l’émission de Radio Peyi du 28 juillet vers 19h, une intervenante parle de voix positives et de voix négatives dans le débat autour du projet Montagne d’Or.

Il n’y a pas de voix négatives, pas plus que de voix positives d’ailleurs. Il y a des voix qui s’expriment, qui communiquent, débattent, échangent, partagent des informations, des idées, des convictions etc.…

Alors, je vais partager avec vous, les réflexions, questionnements, informations par rapport au projet Montagne d’Or qui fait couler actuellement tant de paroles et d’encre en Guyane et dans le monde.

Un projet tel que celui-ci doit faire l’objet d’un débat public avant l’enquête publique selon la loi française. Qu’en est-il à ce sujet ? Une centaine de personnes dans une salle à Saint-Laurent du Maroni, jeudi 27 Juillet.